01 55 90 65 37 - 06 68 02 00 06

contact@gmat-courtage.fr

Un financement pour votre achat immobilier et vos travaux

  Vous venez de trouver l'appartement ou la maison idéale et vous souhaitez savoir quelles sont les aides dont vous pouvez disposer.
Nous vous présentons un panorama des aides pour le financement de votre bien immobilier.
 

L'achat d'un logement au titre de votre résidence principale peut vous permettre de bénéficier d'aides de l'Etat.

  • Le Prêt à Taux Zéro + (PTZ+)


Ce prêt est réservé aux primo-accédants de logement neuf jusqu’au 31 décembre 2014. Il peut cependant être accordé pour un logement ancien dans deux cas :

Le locataire d’un logement HLM pourra obtenir ce prêt s’il souhaite racheter son logement.

Une habitation ancienne faisant l’objet d’une rénovation importante pourra permettre de bénéficier de ce prêt . Depuis le 1er juin, l'achat d'un logement ancien en primo-accession peut être assimilé à l'achat d'un logement neuf si de gros travaux doivent être réalisés. C'est donc une TVA à 19.6% qui sera appliquée sur ces travaux. Il peut s'agir par exemple d'une surélévation ou bien de travaux de gros oeuvre. Par ailleurs, l'habitation doit être achevée depuis moins de 5 ans pour être considérée comme neuve. Les travaux de second oeuvre sont également éligibles au prêt à taux zéro plus s'ils concernent au minimum 4 éléments parmi les suivants: cloisons intérieures, installations de plomberie et sanitaires, installations électriques ou de chauffage, huisseries extérieures, planchers. 

De plus, l’octroi de ce prêt est soumis à des conditions de ressources et est considéré comme un apport personnel pour les banques.

Le montant de l’aide, la durée de remboursement ainsi que le coût de l’opération sont modulés en fonction du prix d'acquisition du logement, de la zone géographique, du revenu fiscal de référence N-2 des accédants et de la composition du ménage.
 

  • Le prêt Action Logement


Votre entreprise peut contribuer jusqu’à hauteur de 30% au financement de votre prêt en reversant tous les ans une partie de sa masse salariale à un organisme collecteur.
Les conditions pour bénéficier de ce prêt sont les suivantes :
- être salarié ou retraité depuis moins de 5 ans d’une entreprise privée non agricole d’au moins 10 salariés.
- le revenu fiscal de référence doit être inférieur aux plafonds du Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) au titre de l’année n-2 ou n-1 s’il est plus favorable.
- être un primo-accédant, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années sauf en cas de mobilité professionnelle
- Le logement doit respecter des critères de performance énergétique :

   La réglementation thermique « RT 2005 » est obligatoire dans le neuf.

   Dans l’ancien, le niveau de performance énergétique ne doit pas être inférieur à la lettre D.
 Le montant de ce prêt est plafonné et dépend de la zone géographique du bénéficiaire .

  • Le prêt à l’accession sociale


Ce prêt présente de multiples avantages : possibilité d’avoir un montant couvrant jusqu’à 100% du coût de l’opération, accès à l’Aide personnalisée au Logement (APL) ,frais de notaire réduits.
 Une surface minimale du logement est exigée et les revenus de l’emprunteur ne doivent pas dépasser un plafond de ressources.

Le logement financé peut être neuf ou ancien, avec travaux ou sans. Par ailleurs, il doit être la résidence principale de l’emprunteur.

 

 

 Vous venez de trouver l’appartement ou la maison idéale et vous souhaitez savoir quelles sont les aides dont vous pouvez disposer ?  

Nous vous présentons un panorama des aides pour le financement de votre bien immobilier

L’achat d’un logement au titre de votre résidence principale peut vous permettre de bénéficier d’aides de l’Etat.  

Le Prêt à Taux Zéro + (PTZ+)

Ce prêt est réservé aux primo-accédants de logement neuf jusqu’au 31 décembre 2014. Il peut cependant être accordé pour un logement ancien dans deux cas :

Le locataire d’un logement HLM pourra obtenir ce prêt s’il souhaite racheter son logement.

Une habitation ancienne faisant l’objet d’une rénovation importante pourra permettre de bénéficier de ce prêt .

De plus, l’octroi de ce prêt est soumis à des conditions de ressources et est considéré comme un apport personnel pour les banques.

Le montant de l’aide, la durée de remboursement ainsi que le coût de l’opération sont modulés en fonction du prix d'acquisition du logement, de la zone géographique, du revenu fiscal de référence N-2 des accédants et de la composition du ménage.
 
Le prêt Action Logement

Votre entreprise peut contribuer jusqu’à hauteur de 30% au financement de votre prêt en reversant tous les ans une partie de sa masse salariale à un organisme collecteur.
Les conditions pour bénéficier de ce prêt sont les suivantes :
- être salarié ou retraité depuis moins de 5 ans d’une entreprise privée non agricole d’au moins 10 salariés.
- le revenu fiscal de référence doit être inférieur aux plafonds du Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) au titre de l’année n-2 ou n-1 s’il est plus favorable.
- être un primo-accédant, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années sauf en cas de mobilité professionnelle
- Le logement doit respecter des critères de performance énergétique :

   La réglementation thermique « RT 2005 » est obligatoire dans le neuf.

   Dans l’ancien, le niveau de performance énergétique ne doit pas être inférieur à la lettre D.
 Le montant de ce prêt est plafonné et dépend de la zone géographique du bénéficiaire .

Le prêt à l’accession sociale

Ce prêt présente de multiples avantages : possibilité d’avoir un montant couvrant jusqu’à 100% du coût de l’opération, accès à l’Aide personnalisée au Logement (APL) ,frais de notaire réduits.
 Une surface minimale du logement est exigée et les revenus de l’emprunteur ne doivent pas dépasser un plafond de ressources.

Le logement financé peut être neuf ou ancien, avec travaux ou sans. Par ailleurs, il doit être la résidence principale de l’emprunteur.

 

 

 

 

 Vous venez de trouver l’appartement ou la maison idéale et vous souhaitez savoir quelles sont les aides dont vous pouvez disposer ?  

Nous vous présentons un panorama des aides pour le financement de votre bien immobilier

L’achat d’un logement au titre de votre résidence principale peut vous permettre de bénéficier d’aides de l’Etat.  

Le Prêt à Taux Zéro + (PTZ+)

Ce prêt est réservé aux primo-accédants de logement neuf jusqu’au 31 décembre 2014. Il peut cependant être accordé pour un logement ancien dans deux cas :

Le locataire d’un logement HLM pourra obtenir ce prêt s’il souhaite racheter son logement.

Une habitation ancienne faisant l’objet d’une rénovation importante pourra permettre de bénéficier de ce prêt .

De plus, l’octroi de ce prêt est soumis à des conditions de ressources et est considéré comme un apport personnel pour les banques.

Le montant de l’aide, la durée de remboursement ainsi que le coût de l’opération sont modulés en fonction du prix d'acquisition du logement, de la zone géographique, du revenu fiscal de référence N-2 des accédants et de la composition du ménage.
 
Le prêt Action Logement

Votre entreprise peut contribuer jusqu’à hauteur de 30% au financement de votre prêt en reversant tous les ans une partie de sa masse salariale à un organisme collecteur.
Les conditions pour bénéficier de ce prêt sont les suivantes :
- être salarié ou retraité depuis moins de 5 ans d’une entreprise privée non agricole d’au moins 10 salariés.
- le revenu fiscal de référence doit être inférieur aux plafonds du Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) au titre de l’année n-2 ou n-1 s’il est plus favorable.
- être un primo-accédant, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années sauf en cas de mobilité professionnelle
- Le logement doit respecter des critères de performance énergétique :

   La réglementation thermique « RT 2005 » est obligatoire dans le neuf.

   Dans l’ancien, le niveau de performance énergétique ne doit pas être inférieur à la lettre D.
 Le montant de ce prêt est plafonné et dépend de la zone géographique du bénéficiaire .

Le prêt à l’accession sociale

Ce prêt présente de multiples avantages : possibilité d’avoir un montant couvrant jusqu’à 100% du coût de l’opération, accès à l’Aide personnalisée au Logement (APL) ,frais de notaire réduits.
 Une surface minimale du logement est exigée et les revenus de l’emprunteur ne doivent pas dépasser un plafond de ressources.

Le logement financé peut être neuf ou ancien, avec travaux ou sans. Par ailleurs, il doit être la résidence principale de l’emprunteur.

 

 

 

 

 Vous venez de trouver l’appartement ou la maison idéale et vous souhaitez savoir quelles sont les aides dont vous pouvez disposer ?  

Nous vous présentons un panorama des aides pour le financement de votre bien immobilier

L’achat d’un logement au titre de votre résidence principale peut vous permettre de bénéficier d’aides de l’Etat.  

Le Prêt à Taux Zéro + (PTZ+)

Ce prêt est réservé aux primo-accédants de logement neuf jusqu’au 31 décembre 2014. Il peut cependant être accordé pour un logement ancien dans deux cas :

Le locataire d’un logement HLM pourra obtenir ce prêt s’il souhaite racheter son logement.

Une habitation ancienne faisant l’objet d’une rénovation importante pourra permettre de bénéficier de ce prêt .

De plus, l’octroi de ce prêt est soumis à des conditions de ressources et est considéré comme un apport personnel pour les banques.

Le montant de l’aide, la durée de remboursement ainsi que le coût de l’opération sont modulés en fonction du prix d'acquisition du logement, de la zone géographique, du revenu fiscal de référence N-2 des accédants et de la composition du ménage.
 
Le prêt Action Logement

Votre entreprise peut contribuer jusqu’à hauteur de 30% au financement de votre prêt en reversant tous les ans une partie de sa masse salariale à un organisme collecteur.
Les conditions pour bénéficier de ce prêt sont les suivantes :
- être salarié ou retraité depuis moins de 5 ans d’une entreprise privée non agricole d’au moins 10 salariés.
- le revenu fiscal de référence doit être inférieur aux plafonds du Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) au titre de l’année n-2 ou n-1 s’il est plus favorable.
- être un primo-accédant, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années sauf en cas de mobilité professionnelle
- Le logement doit respecter des critères de performance énergétique :

   La réglementation thermique « RT 2005 » est obligatoire dans le neuf.

   Dans l’ancien, le niveau de performance énergétique ne doit pas être inférieur à la lettre D.
 Le montant de ce prêt est plafonné et dépend de la zone géographique du bénéficiaire .

Le prêt à l’accession sociale

Ce prêt présente de multiples avantages : possibilité d’avoir un montant couvrant jusqu’à 100% du coût de l’opération, accès à l’Aide personnalisée au Logement (APL) ,frais de notaire réduits.
 Une surface minimale du logement est exigée et les revenus de l’emprunteur ne doivent pas dépasser un plafond de ressources.

Le logement financé peut être neuf ou ancien, avec travaux ou sans. Par ailleurs, il doit être la résidence principale de l’emprunteur.

 

 

 

 

FaceBook
haut de page
webdesign Picturapoesis